Dexter, c'est le prénom d'un expert en projection de sang de la police de Miami.
Expert le jour et justicier la nuit, il découpe les serial-killers (à prononcer à la Alain Chabat dans la cité de la peur) en morceaux à l'aide d'une scie électrique après les avoir piqué avec une seringue dans le cou pour les paralyser. L'opération est précise, sans bavure et Dexter prend un plaisir à prélever une goutte de sang qu'il gardera en guise de souvenir personnel de ses nombreuses méchantes victimes. Nous pouvons appeler cela un rituel de fétichiste refoulé d'un tueur de tueurs en série si vous voulez !
Au dessus de ça, c'est surtout son personnage mystérieux, morbide et insaisissable qui rend Dexter si fascinant et attachant. Impossible d'éprouver le moindre sentiment, il passe le plus clair de son temps à simuler des émotions pour se fondre dans la masse et essaye tant bien que mal d'assouvir ses pulsions inéluctables de meurtrier au service d'une société décadente et dangereuse.
Contrairement aux séries américaines déjà existantes, je soulignerai la qualité cinématographique de toutes les épisodes de Dexter. On est loin des actions non-stop à la 24 chrono et c'est tant mieux pour nous, pauvre masturbateurs des méningues, car Dexter relève plus d'un plaisir orgasmique cérébral inavoué que d'un Grey's Anatomy des plus musclés.

http://www.serieslive.com/img/news/dexter.jpg

Dexter tous les jeudis à partir de 20H50 sur canalplus.