La fin de ma période de transition approche ! J'ai beaucoup appris ces derniers mois : sur mes priorités, sur qui je suis et ce que je voulais faire de la vie. On ne peut pas dire que j'ai profondément changé mais j'ai réussi à mettre des mots sur des aspects qui me paraissaient quelque peu obscures jusqu'à hier.

J'ai appris, par exemple, que je suis doté d'une grande marge de tolérance et d'énergie. Je sais m'adapter, écouter et me battre pour ce que je souhaite, pour mes idées et mes rêves. Je ne baisse jamais les bras sauf en cas de trahison. Un de mes meilleurs amis m'a encore dit hier que je suis quelqu'un d'extraordinaire mais cela voulait dire quoi en soi ? Que je ne suis pas comme les autres ? Soit ! Et c'est en lui demandant plus de précisions qu'il m'explique que c'est juste parce-que j'ai le talent de toujours pousser les autres à se dépasser et c'est pour cette raison qu'il m'aime autant. Il me dit aussi que je suis comme un guide à ses yeux ! Et là j'avoue que j'ai eu très peur et égal à moi-même, je lui réponds : "T'es pas plutôt en train de m'avouer que tu es gay ?". Il éclata de rire.

Qu'il détient partiellement la vérité ou non, là n'est pas vraiment la question car tout le monde change au fil du temps. Tout le monde a son lot de défauts. C'est en cumulant de l'expérience qu'on s'améliore. A l'opposé, idiots sont ceux qui n'en tirent aucun enseignement et renouvellent inlassablement les mêmes erreurs.

Dans moins d'un mois, je serais à la recherche d'un appartement pour accueillir tous ceux que j'aime et me retrouver surtout avec celle qui dépasse le reste de la meute : ma fille. Un sourire, un regard, un bisou de sa part et je sais que je serais capable de faire n'importe quoi pour elle et elle pour moi.

Vivement un ou une deuxième, un jour !