Un, deux, trois, me voilà chez moi ! (Je suis comme looping dans "agence tous risques", je fais des rimes sans réfléchir, ha ha ha ^^)

Quelques mois d'attente, un peu d'effort et je suis installé !

Je voulais un endroit où ma fille et moi, on se sentirait bien à chaque fois qu'on franchirait cette porte d'entrée. Je voulais un refuge, une planque, un endroit où mes amis sauront qu'ils seront toujours les bienvenues ; un lieu qui m'inspire, qui me donne envie de créer, de réfléchir, d'explorer mon moi extérieur, toujours aussi riche et fragile derrière cette carapace que je me suis forgée au fil du temps. On n'oublie jamais, on apprend à vivre avec. Robert Smith chantait "boyz dont cry", c'est juste et le principal c'est de vivre sans regret en essayant d'être soi-même à chaque instant et de prendre des décisions en son âme et conscience. L'homme a tendance à ne conserver que les bons souvenirs, c'est une chance.

Quand les lumières s'éteignent, quand le show est terminé, "EnDlEsSjOe" n'est plus, il reste l'homme, fidèle, sincère et passionné.


(le mini studio de répète pour créer les brouillons)