Ma fille a 5 ans.

Depuis quelques mois, elle est en plein complexe d'Oedipe.

Pour elle, je suis l'homme idéal et aucun autre garçon ne peut ou pourra rivaliser avec moi. Souvent quand elle me parle de garçons, elle les trouve juste bêtes et méchants, sans compter qu'elle a vécu il y a deux semaines, sa toute première déception amoureuse.

Là où son comportement est quelque fois troublant, c'est qu'elle essaye souvent de me faire des bisous sur la bouche ou tente par des stratagèmes de séduction de m'extirper de mon lit pour que je vienne la rejoindre. Elle est comme amoureuse parfois.

Même si je l'aime plus que tout au monde, de mon devoir de père, je suis amené à garder une certaine distance envers elle lorsque je sens que ça va trop loin ou que ça devient malsain. C'est vraiment un travail très délicat.

Extrêmement proche et complice tous les deux, je suis contraint parfois de lui rappeler que j'ai moi aussi beaucoup de défauts et que tous les hommes sont ainsi faits : de qualités et de défauts. La seule différence peut-être avec les autres, c'est qu'elle peut être certaine que je l'aimerai toujours.

Merci Freud et mes anciens cours de Psy. Encore 2 ans max et on passera à l'étape suivante !