Ne vous trompez surtout pas, le crevard peut être soit un homme ou soit une femme ! Le crevard est un pique-assiette, un needy, un boulet !

Il est fainéant sauf qu'il est loin d'être bête. Il sait qu'il a besoin des autres pour survivre, c'est même vital pour lui et l'expression "faire des efforts" ne fait pas vraiment parti de son mode de fonctionnement. Quoi de plus facile alors que de profiter des efforts des autres dans ce cas ?

Pour reconnaître un crevard, c'est facile, il est charmant. D'ailleurs, il ne sait faire que ça car toute sa stratégie et tout ce qui possède, sont là devant vos yeux. Il peut avoir des objectifs de nature différente : un logement, un repas, l'accès à une soirée ou même l'accès à une relation ! Tout est possible à la condition que c'est gratuit, que c'est dans son intérêt et que ça lui demande très peu d'effort en échange, voire pas du tout. Malin, non ?

Partant du principe que dans toute relation humaine, il faut de l'équilibre dans les échanges, je vois arriver ces crevards à 10 mètres à la ronde. Les crevards du type "je mange toujours chez toi" ou "je loge grattos à durée déterminée sur le papier mais indéterminée dans la réalité" ne font pas partis de mon cercle. Je suis très (trop) sélectif. Je ne comprendrai jamais les gens qui se laissent faire par des crevards. Ils ne méritent aucune attention particulière et sont de véritables pollueurs relationnels ! Oust de l'air, va voir dehors si j'y suis !

Bref, si vous rencontrez un jour un crevard, faites comme moi, envoyez-le buller ! Et vous verrez. C'est drôle un boulet qui bulle ! :-D