Il y a quelques mois, j'ai décidé de prendre une grande décision pour ma santé : arrêter de fumer !

Il faut dire que ça fait plus de 20 ans que je fume. J'ai commencé à fumer à la fac un peu pour faire comme mes potes et surtout parce-que ça faisait plus "cool" dans le milieu artistique. Quand j'y pense, qu'est-ce que ça pouvait être stupide ! J'étais stupide et je ne compte pas tout le fric que j'ai dépensé en clopes...

Après mon mariage mais aussi pour ma santé, j'ai décidé d'arrêter après la lecture d'un ouvrage. L'arrêt s'est fait le 25 juin 2017 et à l'aide de la cigarette-électronique.

Et même si mon histoire peut paraître d'une banalité affligeante, je voulais laisser un article pour vous indiquer les changements que j'ai pu constater sur ma voix quand je mets à pousser la chansonnette.



Après 2 mois d'arrêt du tabac, j'ai redémarré mes répètes que depuis hier et donc un peu avec "ma nouvelle voix". Je n'y pensais pas du tout au début et j'ai constaté des différences assez déconcertantes :

D'abord, le grain de ma voix a changé. Je n'ai plus la même voix qui tiraille un peu lorsque je la pousse, elle est plus claire, plus cristalline. C'est con mais quand on est amené à chanter certains registres, ça peut être soit un avantage, soit un inconvénient. Au-delà de ça, je crois que j'ai gagné au moins un demi-ton dans les aigus et ça c'est plutôt cool. Je gère mieux et ce n'est pas mon groupe qui va s'en plaindre. Utiliser ma voix de faussé est aussi devenue plus facile, ma voix tremble moins et je passe les notes plus facilement qu'avant.

Pour résumer, arrêter de fumer pour un chanteur comme moi, c'est comme si j'avais décidé de rajeunir ma voix. Manquerait plus qu'elle mue, cette précieuse, une nouvelle fois.